LiveMentor est un offre de formations en ligne à destination des créateurs d’entreprises et travailleurs indépendants qui compte aujourd’hui 10 000 clients et s’appuie sur une équipe de 100 salariés. À la tête de ce succès, Alexandre Dana qui revient pour Valeurs d’entrepreneurs sur son parcours entrepreneurial riche en rebonds.

Comment vous en êtes arrivé à créer LiveMentor ?

J’ai créé ma première entreprise dans le secteur du soutien scolaire à 18 ans. Elle n’a pas fonctionné. J’en ai créé une autre. Sans plus de succès. Ces échecs ont été déterminants dans mon parcours. Ils m’ont permis de comprendre d’une part, que j’étais attiré par l’éducation et la transmission, d’autre part, que l’entrepreneuriat est une expérience difficile mais passionnante, même quand on échoue. J’ai donc continué et créé ma troisième entreprise en 2012, LiveMentor, dont je suis toujours à la tête. Nous avons cherché notre modèle pendant 4 ans… En 2016, nous avons commencé l’activité de formation aux créateurs et créatrices d’entreprises et tout s’est simplifié rapidement. Nous avons constitué une équipe, créé un organisme et une formation « Digital ». Aujourd’hui, LiveMentor c’est une équipe de près de 100 personnes en CDI. Les premières étapes ont été les plus dures. Pour moi passer de 0 à 1 employé a été beaucoup plus compliqué que de passer de 50 à 100 employés. 

Il existe une grande diversité d’accompagnement aux entrepreneurs, de quelle manière avez-vous souhaité positionner LiveMentor ?

Nous sommes devenus l’acteur numéro 1 de l’accompagnement d’entrepreneurs en intervenant auprès de 10 000 personnes par an, ce qui est beaucoup.

Le succès vient de notre approche 100% digitale.

Toutes les formations sont proposées en ligne et donc accessibles où que l’on se trouve. 80% de nos apprenants et apprenantes sont situés en dehors des grandes villes. Cela nous donne un avantage concurrentiel sur les organismes de formation en présentiel. Un autre facteur de succès est la grande flexibilité de notre offre. Il y a bien sûr des sessions de formation dédiées et des moments organisés avec le mentor. Mais il est aussi possible d’échanger par message, comme sur un WhatsApp. Cela fait la différence et donne une agilité, une réactivité et un suivi sans équivalents sur le marché.  

Comment avez-vous identifié le besoin du marché ?

Nous n’avons pas fait de business plan. Nous sommes partis du constat que tout l’écosystème média était tourné vers les startups. Il existait une littérature abondante pour lever des fonds, introduire son entreprise en bourse, créer de la technologie, sur des entreprises comme Facebook, Google ou Amazon. En revanche, il y avait très peu de ressources de qualité sur la réalité de l’entrepreneuriat hors startups, soit les 99,99% des 900 000 entreprises qui sont créées en France chaque année.
Nos clients sont à 50% des personnes qui ne sont pas encore lancées et qui veulent le faire. Ce sont à 50% des indépendants comme des freelances, des thérapeutes, des artistes… L’objectif est de les accompagner du stade de l’idée à celui d’entreprise rentable et solide. L’accompagnement individuel permet un audit très spécifique de la situation de chacun. Les classes ne sont pas collectives et la personne est associée à un mentor qui lui est dédié pendant trois mois.

Le thème récurrent est le développement commercial.

On y revient régulièrement parce qu’une entreprise ne peut pas vivre sans client.

Quels sont aujourd’hui vos objectifs ?

Alexandre Dana

La priorité est de réussir à construire le plus beau catalogue de formations aux entrepreneurs. Nous travaillons sur une offre pour les artisans, les thérapeutes, les commerces locaux. Quel que soit son secteur d’activité, chacun doit pouvoir trouver chez nous la formation qui lui correspond. Nous avons de la marge de progression en termes de volume de clients. Le but n’est pas de devenir hégémonique et d’être la seule porte d’entrée pour se former à l’entrepreneuriat. C’est une mission qui doit être partagée. Avoir 100 000 clients pourrait être un très beau nouveau palier.

image
Alexandra Dana
Co-fondateur & CEO
Société
LiveMentor